Les écoles

Il existe entre 1.500 et 3.000 écoles d’Ikebana au Japon. Aujourd’hui 3 grandes écoles dominent dans le paysage japonais et représentent les principaux courants de l’ikebana :

Ikenobo
Datant du XVIème siècle, l’école ikenobo, dont le nom signifie « le moine au bord de l’étang » a pour emblème la mandarine. C’est l’école la plus traditionnelle et la plus ancienne aussi. Elle est l’origine à toutes les formes classiques d’ikebana : moribana et nageire (styles des XIXe-XXe siècles), shôka (style des XVIIe – XVIIIe siècles), rikka (XVe siècle)

Ohara
Créée en 1895 par Unshin Ohara l’école ohara dont le nom signifie « petite lande » a pour emblème le campanule de Chine. Cette école propose l’utilisation de fleurs occidentales pour les bouquets japonais. Un nouveau style apparaît utilisant des vases bas et peu profonds : le moribana

Sogetsu
Créée en 1927, c’est l’école la plus avant-gardiste et la plus contemporaine. Le nom sogetsu signifie « plante et lune » et à pour emblème le croissant de lune.